Communauté Francophone des Uilleann Pipes Index du Forum

Communauté Francophone des Uilleann Pipes
Forum de discussion des joueurs de uilleann pipes francophones

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ornementations
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Communauté Francophone des Uilleann Pipes Index du Forum -> Musique -> Conseils et apprentissage
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Djuns29
Utilisateurs présentés

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2018
Messages: 10

MessagePosté le: Lun 16 Avr - 14:16 (2018)    Sujet du message: Ornementations Répondre en citant

Bonjour les amis!

Je viens de recevoir mon practice set!

j'ai fais de la cornemuse écossaise pendant 10 ans. Je me mets actuellement au UP par grande passion aussi.

Le doigté rentre tout seul sans grande difficulté... Le passage à l'octave est encore un en apprentissage mais avant de me retrouver au pied du mur je souhaitais vous poser une question.

Quels ornements, pourquoi et comment vous les faites ?

Il y a énormément de possibilité mais je ne sais pas quoi faire...

Je rechercherais peut être aussi un prof dans la région Rennaise si possible ? Avez vous des conseils ?

Je vous remercie pour votre attention

Cordialement.


Revenir en haut
AIM
Publicité






MessagePosté le: Lun 16 Avr - 14:16 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Brumborenlion
Cours communautaire

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2015
Messages: 368
Localisation: Saone-et-Loire

MessagePosté le: Lun 16 Avr - 18:15 (2018)    Sujet du message: Ornementations Répondre en citant

Hello !

Alors, vu que tu es nouveau ici, on va forcément de demander de passer à un moment ou à un autre par la case Présentation. Wink

A la différence de la cornemuse écossaise qui a un système d'ornementation complexe et très rigide (et gare à l'original qui ferait un birl sur une autre note que le G  Mr. Green ), ce n'est pas du tout le cas de l'uilleann pipes. Il y a des « grandes lignes », des familles d'ornements (cran, rolls, cuts, etc)... et ensuite, chacun fait un peu ce qu'il veut. L'important, c'est que ça sonne bien ; le résultat compte plus que le(s) doigt(s) que tu bouges.
Les ornements de base sont expliqués sur cette page (ainsi que divers points de vocabulaires qui peuvent t'être utiles). Si tu te procures une méthode d'uilleann pipes (et il y en a plusieurs), tu auras surement plus de détails sur l'exécution des ornements. Ensuite, il faut rencontrer d'autres pipers, et écouter un maximum de musique, pour enrichir ses ornements et piocher des idées à droite et à gauche.


Revenir en haut
Djuns29
Utilisateurs présentés

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2018
Messages: 10

MessagePosté le: Lun 16 Avr - 18:30 (2018)    Sujet du message: Ornementations Répondre en citant

Merci je suis déjà passé par la case présentation http://uilleann-pipes.clicforum.com/t1392-Presentation.htm  Mr. Green


Merci pour le site je vais y faire un tour !

A bientôt


Revenir en haut
AIM
Brumborenlion
Cours communautaire

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2015
Messages: 368
Localisation: Saone-et-Loire

MessagePosté le: Lun 16 Avr - 18:45 (2018)    Sujet du message: Ornementations Répondre en citant

Djuns29 a écrit:

Merci je suis déjà passé par la case présentation http://uilleann-pipes.clicforum.com/t1392-Presentation.htm  Mr. Green



Zut. Bientôt 19h et je ne suis toujours pas réveillé, moi... Rolling Eyes


Revenir en haut
Benoit le bourguignon
Cours communautaire

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2014
Messages: 1 037
Localisation: Yonne

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 01:38 (2018)    Sujet du message: Ornementations Répondre en citant

Lorsque j'ai réalisé la complexité abyssale de la technique de Willie Clancy, j'ai cherché à trouver quels étaient les gestes de base avec lesquels il compose toute son ornementation.
Il n'y en a que cinq:
-Le choix du doigté, ouvert ou fermé, on ou off the knee, avec toutes les variables possibles (entre strictement fermé et complètement ouvert);
-le style de jeu: legato ou staccato (on peut très bien jouer legato en doigté fermé, c'est ce que font la plupart des joueurs aujourd'hui);
- on peut faire des glissé, ascendant ou descendants;
- on peut faire des vibratos. Là encore, une infinité de nuances est possible, en jouant sur les doigtés, de fourche en particulier;
- on peut faire des coupes et des battements. C'est à dire: taper sur un trou ouvert, ou battre un trou fermé (le popping est un battement sur la fondamentale).

Et c'est tout!

Toute la technique se résume à ça.
Ensuite, on combine à l'envie les mouvements.
La somme des combinaisons possibles est immense...


Revenir en haut
Djuns29
Utilisateurs présentés

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2018
Messages: 10

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 07:11 (2018)    Sujet du message: Ornementations Répondre en citant

Génial Benoît. 
Merci beaucoup. 
Okay Okay


Revenir en haut
AIM
Brumborenlion
Cours communautaire

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2015
Messages: 368
Localisation: Saone-et-Loire

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 23:01 (2018)    Sujet du message: Ornementations Répondre en citant

Benoit > j'ai lu sur Internet que le livre de Pat Michel, The Dance Music of Willie Clancy, fait une présentation très exhaustive des ornements utilisés en musique irlandaise (outre le fait que le bouquin décortique le style musical de Willie Clancy). Tu l'as lu ? 

Revenir en haut
Benoit le bourguignon
Cours communautaire

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2014
Messages: 1 037
Localisation: Yonne

MessagePosté le: Mer 18 Avr - 06:56 (2018)    Sujet du message: Ornementations Répondre en citant

Et bien figures toi que non !
Je cours voir si je trouve quelque chose sur internet!


Revenir en haut
Benoit le bourguignon
Cours communautaire

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2014
Messages: 1 037
Localisation: Yonne

MessagePosté le: Mer 18 Avr - 11:49 (2018)    Sujet du message: Ornementations Répondre en citant

Je ne crois pas que quelqu'un ai mis ce livre en ligne.
Cela m'intéresserai beaucoup de voir comment Pat Mitchell a décomposé tout ça...
Le problème, pour moi, c'est que sa technique change tout le temps, et qu'il est impossible de vraiment dégager ce qu'on est tenté d'appeler l'ornementation de tout le reste de l'interprétation des morceaux.


Revenir en haut
oliverarden
Cours communautaire

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 469
Localisation: Ardenne

MessagePosté le: Mer 18 Avr - 19:43 (2018)    Sujet du message: Ornementations Répondre en citant

J'ai ce bouquin depuis un moment, et j'ai bossé quelques morceaux version Clancy. Très intéressant, ça permet de capter ce que fait Clancy, et du coup on remarque qu'il y a des versions (sur quelques tunes seulement dans le livre mais c'est bien expliqué par Mitchell dans l'intro) où il faisait simple et d'autres beaucoup plus complexes (sans parler de ses différentes périodes stylistiques). Parfois ce n'est pas tant la complexité des ornements en eux-mêmes qui pose problème (en fait c'est assez souvent des trucs de base) mais le fait qu'il faut être capable de les enchaîner (back stitching et triolet staccato dans la foulée au milieu  de Garrett Barry's par exemple).
Je ne sais pas s'il est encore possible de se procurer ce bouquin que tout piper devrait avoir. NPU peut-être ?


Revenir en haut
Brumborenlion
Cours communautaire

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2015
Messages: 368
Localisation: Saone-et-Loire

MessagePosté le: Mer 18 Avr - 22:13 (2018)    Sujet du message: Ornementations Répondre en citant

oliverarden a écrit:

Je ne sais pas s'il est encore possible de se procurer ce bouquin que tout piper devrait avoir. NPU peut-être ?


Le livre a l'air très difficile à se procurer de nos jours. NPU ne le propose plus sur son site de vente en ligne (en revanche, par le même auteur, ils ont The Dance Music of Seamus Ennis, un titre qui fait bien saliver...).


Revenir en haut
Benoit le bourguignon
Cours communautaire

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2014
Messages: 1 037
Localisation: Yonne

MessagePosté le: Mer 18 Avr - 23:27 (2018)    Sujet du message: Ornementations Répondre en citant

C'est exactement ce qui me stupéfie: comment on fait pour avoir une telle diversité de façons de jouer, pour oser faire si simple et si compliqué,en gardant un style cohérent?
Et il fait ça au sein même des morceaux.
Et au sujet de la complexité, ce que tu dis correspond exactement aussi au "système" que je me suis construit pour essayer d'accéder à sa technique: il y a une palette de gestes de base (les cinq domaines que j'ai énoncé plus haut), tout le truc est de les combiner.
L'avantage de voir les choses comme ça, c'est qu'on peut toujours obtenir une décomposition beaucoup moins effrayante que si on appréhende les ornements comme un seul geste très compliqué.
Tout peut toujours être ramené à des choses simples, qu'on est certain de savoir faire.
Pour moi, il est fondamental de se dégager de cette inquiétude, parce que dès qu'on a peur, on se crispe et on se met à réfléchir.
Or il est impossible de parvenir à un tel niveau de maitrise si on doit penser à ce qu'on fait.
Ce n'est, justement, pas du tout de la maitrise. C'est du laisser aller.

L'autre intérêt de mon "système", c'est qu'il montre comment l'essentiel de la technique est accessible très rapidement, presque dès les premières notes: Les quatre premiers domaines de base permettent de donner toute l'énergie qu'il faut à la musique. Il donnent quasiment tout de suite accès à une grande éloquence.
Les seuls gestes qui demandent de la pratique, parce qu'on ne peut pas les ralentir, ce sont les coups de doigts. Les coupes et les battements, donc (5ème domaine).
Il faut que tous les doigts deviennent capables d'agir comme de petits marteaux, dans n'importe quel contexte.

Mais on peut tout jouer sans utiliser ces techniques, et faire quand même une musique efficace et pertinente.

Pour moi, encore, le plus important c'est la détente, et la capacité à entendre ce que l'on joue.
La question qu'il faut se poser toujours, c'est "est-ce que la musique que je fais me plait?"
La mort (musicale) , c'est quand on devient tellement préoccupé par les problèmes techniques qu'on ne peut plus se poser cette question.

Et je pense que cette façon d'orienter sa concentration peut se travailler, exactement comme on travaille la technique instrumentale.
Mon idée, c'est de rester, dès le départ, très attentif à faire de la "bonne" musique.
En général, on se dit qu'il faut d'abord acquérir la technique, et que, ceci fait, on pourra commencer à envisager de faire quelque chose de vivant.
Personnellement, à ce petit jeu là, j'ai mis près de vingt ans à m'apercevoir que je faisais de la merde...
Empiler de la technique ne fera jamais de nous un musicien.
Il faut pratiquer dans l'autre sens: quelle est la meilleure musique que je puisse faire, avec les moyens à ma disposition aujourd'hui?

Et sitôt qu'on est capable d'aligner trois notes, on peut commencer à travailler le son et la dynamique, avec des vibratos, des glissés, et en ouvrant son chanter.

 C'est ce que fait Clancy quand il joue simple.

Dans ces conditions, je pense qu'on apprend beaucoup plus vite, en se faisant très plaisir, et que c'est le seul moyen pour devenir à l'aise avec une technique compliquée (apparemment).


Revenir en haut
oliverarden
Cours communautaire

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 469
Localisation: Ardenne

MessagePosté le: Jeu 19 Avr - 14:51 (2018)    Sujet du message: Ornementations Répondre en citant

Benoit le bourguignon a écrit:
Pour moi, encore, le plus important c'est la détente, et la capacité à entendre ce que l'on joue.
La question qu'il faut se poser toujours, c'est "est-ce que la musique que je fais me plait?"

Pour ça, s'enregistrer et s'écouter ensuite est irremplaçable. Ca donne la distance et normalement l'objectivité nécessaire pour savoir où on en est.
Benoit le bourguignon a écrit:
Mais on peut tout jouer sans utiliser ces techniques, et faire quand même une musique efficace et pertinente.
Empiler de la technique ne fera jamais de nous un musicien.

Disons qu'un minimum de technique est nécessaire évidemment. Mais effectivement on peut jouer une musique très agréable sans une overdose de technique.
Quant à ce qui fait de nous un musicien ou pas, je pense que ça se passe au niveau de l'être, en plus du savoir-faire technique, et là les mots ne sont plus d'une très grande utilité.


Revenir en haut
Benoit le bourguignon
Cours communautaire

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2014
Messages: 1 037
Localisation: Yonne

MessagePosté le: Jeu 19 Avr - 23:44 (2018)    Sujet du message: Ornementations Répondre en citant

Je dois préciser...
Ce qui je cherche à faire, quand je suggère de se demander si la musique que je joue me plait, c'est tenter de se sortir le nez du guidon.
Ce que j'ai vécu, après une dizaines d'années de pratique, c'est de réaliser que toute ma musique était constamment  traduite en commentaires techniques, et que toute l'affaire avait pris la forme d'un espèce de combat contre celle-ci.
Cela faisait vaguement illusion, c'était propre, mais bien chiant, quand même.
Et puis surtout, il n'y avait plus d'autre enjeu que celui de "terrasser la bête"!

Quand j'ai pris conscience de ça, la solution que j'ai fini par trouver, c'est de focaliser mon attention sur "le bruit que je faisais". Comme si j'écoutais la musique de quelqu'un d'autre.
C'est juste un truc pour désencombrer la concentration, et, dans mon cas, ça marchait vachement bien!
C'est pour cela que je suggère de s'entrainer à cela dès le début.
Honnêtement, ça donne des ailes aux doigts.

L'autre chose, par rapport à ce que tu dis, c'est que je suis convaincu qu'il est impossible pour un être humain de ne pas être un musicien.
C'est physiologique.
C'est juste que, selon les personnes, ce musicien est plus ou moins enfoui sous des couches de blocages.
Suivant les gens, il va être plus ou moins facile de le dégager (chez moi, ça a prit plus de vingt ans, et tout n'est pas encore ouvert, loin de là...)
Mais je pense que c'est important de toujours garder ça à l'esprit: Il est impossible que je ne sois pas un musicien!
C'est une bonne base pour apprendre.


Revenir en haut
oliverarden
Cours communautaire

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 469
Localisation: Ardenne

MessagePosté le: Ven 20 Avr - 08:42 (2018)    Sujet du message: Ornementations Répondre en citant

Benoit le bourguignon a écrit:

Je dois préciser...

Et puis surtout, il n'y avait plus d'autre enjeu que celui de "terrasser la bête"!

Quand j'ai pris conscience de ça, la solution que j'ai fini par trouver, c'est de focaliser mon attention sur "le bruit que je faisais". Comme si j'écoutais la musique de quelqu'un d'autre.
C'est juste un truc pour désencombrer la concentration, et, dans mon cas, ça marchait vachement bien!
C'est pour cela que je suggère de s'entrainer à cela dès le début.
Honnêtement, ça donne des ailes aux doigts.

L'autre chose, par rapport à ce que tu dis, c'est que je suis convaincu qu'il est impossible pour un être humain de ne pas être un musicien.
C'est physiologique.
C'est juste que, selon les personnes, ce musicien est plus ou moins enfoui sous des couches de blocages.

Mais je pense que c'est important de toujours garder ça à l'esprit: Il est impossible que je ne sois pas un musicien!
C'est une bonne base pour apprendre.
Terrasser la bête, c'est un problème d'ego. Effectivement on perd de vue la musique dans ce cas. Il vaut mieux ne pas se faire un ennemi de son instrument, et c'est valable pour n'importe lequel. cela dit c'est sans doute un passage nécessaire au début.

Quant au fait d'être musicien, n'importe qui peut être n'importe quoi, cela relève d'un choix, de l'environnement sociétal, familial, etc. Donc oui, n'importe qui peut être musicien, mais cela ne veut pas dire que tout le monde l'est, il y a une différence entre les potentialités (différentes) de tout un chacun et ce qu'il choisit de développer (avec plus ou moins de bonheur). C'est là que je suis en désaccord.
Ce que tu appelles les couches de blocage (je comprends le concept, mais il faudrait être plus précis. De quels blocages s'agit-il ici ?) peut se résumer à un manque d'entraînement (pas forcément technique, là je te vois venir, je ne réduis pas l'entraînement à la technique...). Je n'ai jamais entendu un peintre ou un sportif dire : je n'y arrive pas encore, à cause de mes couches de blocage. Par contre, je n'y arrive pas à cause de mon manque de pratique, de regard, d'écoute, de prise de conscience de certaines choses... Il me semble que l'enjeu ici est de sortir de son petit ego et se concentrer sur la musique. Si on réduit la musique à ce qu'on est capable de faire techniquement, on fait fausse route. Pour revenir dans le sujet, il faut quand même bosser les ornements ! Mr. Green


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:55 (2018)    Sujet du message: Ornementations

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Communauté Francophone des Uilleann Pipes Index du Forum -> Musique -> Conseils et apprentissage Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com